318801706274591 https://nouviecoahing.fr/kwee5b1pnx2l9xx1vza9rjip3wd4fw

Comment le coaching renforce la qualité de vie au travail (QVT) après le retour au travail ?

Suite à la pandémie liée à la Covid-19, le télétravail a rapidement été mis en place et a bousculé notre quotidien. Pour la plupart, le retour en présentiel va s’avérer difficile après tous ces mois à travailler depuis le domicile.

 Le coaching collectif s’adapte pour mieux accompagner les entreprises et les préparer à l’après-Covid. Il ne s’agit pas d’une complète réinvention, mais plutôt d’une accommodation des approches et des outils.

Si l’objectif reste le même, à savoir améliorer la QVT et déclencher le changement positif, le défi est plus grand. En effet, l’impact de la crise sanitaire se situe aussi bien au niveau individuel qu’organisationnel. Il s’agit de réengager les collaborateurs et d’apporter une expertise sur les nouveaux modes de travail et de communication à implémenter. Etant maintenant habitués au télétravail pour certains, il va alors falloir trouver un juste milieu entre celui-ci et le présentiel.

Coaching d’entreprise et crise sanitaire

Le coaching en entreprise est un programme d’accompagnement ciblé et personnalisé soutenu et financé par l’entreprise, qui se tient entre un collaborateur donné (ou une équipe, dans le cadre d’un coaching collectif) et un coach professionnel.

Concernant la pandémie que nous venons de vivre, les spécialistes de tout bord sont unanimes à affirmer que l’après-Covid sera différent. Les économistes parlent, entre autres, de retour à l’industrialisation locale. Quant aux DRH et coachs d’entreprise, ils estiment que le modèle de travail présentiel/distanciel sera généralisé. La mission des coachs est de dissiper toutes craintes ou réticences et d’assurer une qualité de vie au travail optimale. Aussi, l’aide du coach permettra de trouver la bonne harmonie entre le professionnel et le personnel pour que le collaborateur soit pleinement épanoui et ainsi qu’il soit disponible pour son travail et pour son entourage.

 

Psychologie des salariés par temps de pandémie

qualté vie au travail

 Le coaching pour renforcer la qualité de vie au travail 

Certains observateurs n’hésitent pas à parler d’une autre pandémie cachée. L’impact des mesures protectrices sur la santé psychologique des salariés est alarmant. La liste des termes utilisés par ses derniers pour qualifier leur mal-être est très longue : anxiété, angoisse, peur, incertitude, figement, doute, démotivation, fatigue, essoufflement, réticence à revenir au travail, lassitude, déception, etc. Selon un sondage d’Opinionway – Empreintes Humaines, 47 % des salariés étaient en situation de détresse psychologique durant le premier confinement, entrainant alors de nombreux arrêts maladie liés à des burn-out.

Les DRH ne peuvent pas rester spectateurs devant cette détérioration. À défaut de réagir, le rendement, voire la pérennité même de l’entreprise sont menacés. De nombreux collaborateurs souhaitent bénéficier d’un accompagnement professionnel. C’est là que le coach de vie intervient pour redonner confiance et rassurer le salarié. Un collaborateur en détresse psychologique a besoin d’entendre que tout va bien se passer et qu’il est inutile de se mettre la pression.

Coaching professionnel et santé des collaborateurs

qualité vie au travail

Le défi à relever par le coach de l’entreprise consiste à ramener les collaborateurs à une situation optimale de performance et de bien-être ; le point de départ étant la réalisation d’un check-up par un dialogue personnel ou collectif (groupe réduit).

Plusieurs outils peuvent être utilisés, mais la démarche reste globalement identique :

  • qualifier l’impact de la crise sur la santé des collaborateurs ;
  • fixer un objectif avec l’intervention d’un coach (en accord avec les encadrants) : clarifier et établir un diagnostic préalable au coaching.
  • utiliser l’outil ou l’approche appropriée.
  • Le coaching individuel concerne aussi bien les managers que les salariés. Les managers ont un rôle vital à jouer dans la préparation d’un bon retour au travail dans la mesure où ils serviront de relais auprès de leur équipe. Ils sont une excellente source d’information et une bonne force de proposition. Ils donnent l’exemple à suivre pour leur équipe. Les impliquer dans la reconquête de la QVT est nécessaire.

Qu’en est-il des collaborateurs ?

L’accompagnement des salariés vise à les rendre, acteurs de la transformation de leur entreprise. C’est un processus multi-étapes :

  • analyser l’état d’esprit et libérer le vécu émotionnel de chacun ;
  • aidez à avoir une image objective de l’entreprise et de la vie personnelle ;
  • remotiver, encourager et réengager chaque salarié-collaborateur pour faciliter le processus de résilience commune ;
  • impliquer les collaborateurs dans la réflexion sur une nouvelle organisation du travail.

Les doléances des collaborateurs sont des freins potentiels à la résilience et à la transformation. En parler à un coach permet de les réinventer et constitue autant de facteurs dont il faut tenir compte.

Pourquoi ne faut-il pas perdre le télétravail

Les avantages du télétravail sont nombreux. Autant pour les collaborateurs que pour les entreprises. L’indépendance, le gain de temps et une meilleure conciliation entre le travail et la vie de famille sont les avantages qui ressortent le plus. Beaucoup de télétravailleurs reconnaissent profiter plus de leur temps libre qu’avant la pandémie. De plus, ils sont également plus performants et moins stressés. Cela s’explique aussi par le fait de ne plus prendre les transports en commun : la peur d’arriver en retard ou de manquer son train entraîne forcément de l’énervement, du stress et des ondes négatives.

Les entreprises qui pratiquent le télétravail, peuvent réaliser jusqu’à 30% d’économie de frais généraux et de dépenses (pas de frais de transport pour l’employeur, moins de frais pour l’aménagement de locaux, électricité, chauffage…). De plus, comme évoqué précédemment, la productivité des salariés augmente, l’absentéisme et les retards réduisent, surtout dans les grandes villes en cas de bouchons ou de grèves.

 

Pourquoi ne faut-il pas supprimer le présentiel

Continuer à avoir une vie sociale est indispensable pour avoir une bonne qualité de vie au travail et se sentir épanoui. Continuer à interagir avec les collègues autrement qu’à travers un écran est nécessaire. Nous ne sommes pas faits pour vivre isolés. C’est d’ailleurs pour cela, que de nombreuses personnes ont déclaré avoir été ou être en situation de détresse psychologique. La mission du coach de vie est donc d’arriver à montrer aux collaborateurs et aux entreprises, les avantages des uns et des autres. Les bienfaits du télétravail et les bienfaits du présentiel. Afin que chacun trouve son « accord parfait » et ainsi une bonne qualité de vie au travail.

 

Comment trouver le bon rythme pour avoir une bonne qualité de vie au travail ?

Le coach d’entreprise est là pour déterminer avec les collaborateurs quel est le bon rythme pour chacun. Tous les collaborateurs auront un rythme différent et pour qu’ils soient performants, il faut s’adapter à chacun d’eux. Si un seul rythme devait être imposé à tous pour un retour au travail après cette pandémie, certains d’entre eux ne supporteraient pas la pression et un stress intense s’installerait. Une adaptation personnalisée doit donc être mise en place.

 

Quelle nouvelle organisation après le retour au travail ?

Le consensus est très large parmi les acteurs concernés par cette question : le futur mode de travail est un mixe intelligent du télétravail et du présentiel. Une étude de l’ANDRH révèle que 85 % des DRH souhaitent pérenniser le mode distanciel/présentiel. Le défi est d’assurer l’adhésion et la formation des collaborateurs réticents, de déployer les outils digitaux appropriés et d’optimiser le système d’information. La synergie d’équipe ne doit pas être le prix à payer. L’accompagnement d’un coach d’entreprise est nécessaire en cette phase de changements afin de réajuster en conséquence les politiques de QVT. À titre d’exemple, des outils de gestion de stress, de relaxation, de motivation et réengagement sont à renforcer. Autre précaution importante, il faut mettre en place un espace permanent de communication (cellule d’écoute) où les collaborateurs (salariés et managers) peuvent exprimer leurs souhaits et doléances. Le réajustement n’en sera que plus performant.

Le télétravail offre plusieurs avantages d’ordre personnel et collectif, il était plébiscité par des entreprises leaders bien avant la Covid-19. Son application en catastrophe durant une longue période dans un environnement d’incertitude a permis aux spécialistes de pointer ses faiblesses et de proposer des solutions. Le but ultime est de créer une dynamique de relance, un changement positif et une qualité de vie au travail génératrice de rendement et de bien-être.

C’est le challenge du coaching pro de l’après-crise. Apporter un accompagnement personnalisé pour chaque collaborateur est essentiel.

Recevez mes informations pratiques et conseils pro pour vous sentir bien dans la conduite de vos projets de vie.

Un article tous les mois dans votre boîte mail pour vous aider et réussir.