Télétravail à domicile : comment se sentir bien chez soi en télétravaillant ?

Le télétravail à domicile en cette période de crise est largement plébiscité, mais pas toujours accepté par les employeurs. Ceci est souvent dû au manque de confiance que celui-ci suscite, chez les encadrants et entre collègues. Dans ce contexte de crise sanitaire, où il est important de garder ses équipes motivées, le télétravail peut être une solution pour les deux parties, voire une obligation. Hors épidémie, la gestion du télétravail est réglementée.

Par conséquent, il est important de rester vigilant, du fait que le télétravail pourrait avoir des répercussions sur la santé malgré le fait qu’on soit une personne forte ou moins forte. D’autant plus, qu’il requiert de l’autonomie et de l’organisation. En tant que coach des changements positifs et facilitatrice du mieux-être en entreprise, je vous partage quelques astuces pour travailler sereinement à la maison et rester performant.

 

 1-Bon à savoir avant l’installation en télétravail à domicile

Pour réussir en toute sérénité en télétravail quelques règles quotidiennes sont nécessaires à mettre en place.

* Avertissez votre entourage que vous êtes en télétravail à domicile, et que vous n’êtes ni en repos ni en vacances.

Demandez-leur de ne pas vous déranger sans raison valable. D’ailleurs, lorsque vous êtes à votre travail, ils font bien sans vous, n’est-ce pas ? Alors dites-le !

* Proscrire toutes les tâches ménagères : ce n’est pas le moment. S’il y a urgence, offrez-vous une aide à domicile si c’est possible pour vous sur le plan budgétaire.

Certaines entreprises contribuent aux chèques-service (CESU), renseignez-vous.

* Pour les adeptes du petit-déjeuner, je suggère : une boisson, un fruit, des céréales, un produit laitier). Il doit être équilibré pour éviter les fringales.

Stopper le grignotage

 * Boire un verre d’eau toutes les heure

* Être vigilant sur la consommation des boissons alcoolisées

* Relaxez vos jambes : exercices de flexion de jambes tout en travaillant.

* Levez-vous et marchez d’une pièce à l’autre toutes les 2 heures.

* Aérez votre pièce de travail et optez pour une température acceptable pour vous.

Ne restez pas de longues heures devant votre écran, vous ne serez pas plus efficace.

 

2- Votre espace de travail

 

 

Si vous avez déjà une pièce dédiée et aménagée, c’est parfait, sinon installez-vous un coin de travail le plus confortable possible et avec le moins de passage.

 

Siège :

– monté de manière à ce que les genoux soient à 90° flexion, pieds posés (sol ou sur-élévateur)

– l’assise doit être longue (ne doit pas s’arrêter au milieu de la cuisse, mais plutôt sous le genou)

– dossier : oreilles, épaules et hanches sont alignées

– les accoudoirs doivent être à 90° au niveau du coude en continuité du bureau

Clavier et souris : ergonomiques

Écran : le ruban supérieur doit être au niveau des yeux

Une bonne ergonomie = plus de confort !

Comme à l’hôtel, accrocher ou coller une pancarte sur la porte : je travaille, ne pas déranger !

 

3- Réveillez-vous comme d’habitude avec ou sans réveil

Un réveil matin ritualisé permet de se motiver pour commencer la journée du bon pied.

* Adoptez un réveil façon Miracle Morning de Hal Elrod (Auteur) Eric Charles – Paru le 14 juin 2017 Guide (Poche);

Pourquoi pas ?

Il s’agit d’une méthode de routines matinales en six grandes étapes dont le premier objectif est de programmer votre réveil avant 7 heures du matin.

Pour ce faire, Hal Elrod propose de suivre ces six étapes :

 – s’accorder un instant pour méditer,

– affirmer ses objectifs prioritaires par des phrases positives,

 – visualiser par des pensées positives le déroulement de la journée pour se motiver,

 – libérer vos pensées par l’écriture pour remercier ce en quoi vous êtes reconnaissants, heureux, etc. dans votre vie,

 – étudier ou lire un livre sur le développement personnel,

 – s’activer par le sport pour se maintenir en santé, se motiver, rester concentré et développer son agilité.

 * Pour les autres, réveillez-vous selon votre rituel.

 Un réveil en douceur est plus bénéfique qu’un réveil brutal et en sursaut.

 Profitez de votre réveil pour vous centrer sur vous, car ce moment est à vous.

 

4- Préparez-vous comme si vous alliez au bureau

Lorsque nous sommes en télétravail, nous nous posons souvent la question suivante : 

 « Comment dois-je m’habiller ? »

Pourquoi cette question ? Alors que nous croisons personnes, hormis celles qui vivent avec nous et si elles sont présentes à cet instant. Être chez soi rime avec confort voire ultraléger, d’où l’importance de ne pas se laisser prendre au piège, c’est-à-dire de rester en pyjama ou linge d’intérieur.

Pour ma part, le fait d’être habillée pour travailler, m’y prépare mentalement. De plus, en s’habiller pour télétravailler a plusieurs avantages. Par exemple, votre partenaire peut se sentir heureux.se et vous désirable, ou si vous êtes célibataire, se faire beau ou belle, c’est aussi bon pour le moral.

Aussi, le fait de s’habiller tout en télétravaillant rythme la journée : la tenue adéquate pour démarrer la journée et le pyjama pour passer au temps libre.

 

 5-Définissez vos horaires de travail et de pause

  

Les horaires de travail sont les mêmes que ceux du bureau.

Soyez donc vigilant, le fait de travailler au domicile permet de travailler comme on veut et tout le temps qu’on le souhaite. Et c’est à ce moment-là, qu’il est nécessaire de s’autodiscipliner. Bien entendu, réajuster votre planning pour mieux gérer votre travail et votre vie personnelle.

Les tâches importantes et urgentes sont celles que vous devez réaliser immédiatement. 

Ne dramatisez pas si vous finissez plus tôt. Vous réajusterez de toutes les manières sur un autre jour, parce que vous êtes consciencieux.ses.

 

6- Pause déjeuner 

Adoptez une alimentation équilibrée et légère

Là aussi, il est important de se fixer une heure pour déjeuner. C’est l’occasion de manger tous ensemble ou seul.e si vous préférez.

 * Privilégiez les plats légers, donc pas de fast-food ou d’alcool.

Une alimentation légère permet d’éviter le coup de barre après le déjeuner.

 * Autorisez-vous si vous en ressentez le besoin, une courte sieste de 15 minutes.

 

7- Palliez l’absence des collègues

 

* Programmez des points d’échanges ou des réunions à des heures et durées raisonnables.

* Privilégiez les réunions bien avant 18 heures. Les équipes sont en générales moins concentrées après 17 heures. Puis, il est important de se le dire, lorsqu’il y a des enfants à la maison, 18 heures, c’est « l’heure des petits et grands » !

* Profitez des applications telles que ZOOM, TEAMS, WHATSAPP, LIVESTORM, JOIN, DISCORD, etc, pour communiquer entre collègues.

* Pour ceux qui ressentent le besoin vital d’avoir des échanges en face-à-face, essayez de négocier une demi-journée ou journée au bureau.

 

8- Prévenir le risque d’isolement social

 

 

 L’isolement du télétravailleur est un sujet à ne pas négliger. Il fait partie des risques psychosociaux.

 

Pour certains, ce temps au bureau, peut-être une soupape de sécurité, en cas de conflits ou toutes autres violences subies à la maison.

Programmer un déjeuner avec vos collègues, c’est aussi une solution pour couper cet isolement.

 

 9- Prévenir les accidents de travail

Certes, vous êtes libre de vos mouvements, parce qu’il n’y a personne pour vous surveiller. Néanmoins, « le Code du travail précise clairement qu’un accident survenu sur le lieu où est exercé le télétravail pendant l’exercice de l’activité professionnelle du télétravailleur est présumé être un  » accident de travail. »

 

 Si vous sortez faire vos courses, pensez à avertir votre employeur, et soyez prudent.

Enfin, télétravailler est un gage de confiance de votre entreprise envers vous. En appliquant ces conseils, vous pouvez dès maintenant travailler à domicile en toute sérénité.

 

Abonnez-vous dès maintenant aux actualités et conseils pro de NOUVIE COACHING

« Mon organisation à domicile a été positive, puisque ayant un espace de travail dédié, j’étais en mesure d’exercer dans de très bonnes conditions. L’accès aux outils de base Outlook, les fichiers etc… fut sans entrave.

J’ai eu la possibilité de choisir d’exercer mes missions en présentiel et/ou en télétravail en fonction de la réalité de celles-ci.

Je suis moins stressée d’un point de vue professionnel, familial et personnel, car tout se fait à domicile. Je suis plus efficace et plus productive, grâce à la flexibilité, je peux mieux concilier ma vie pro et perso.

Je ne ressens pas de manque ou perte de liens sociaux, car la reprise progressive y contribue.

Sur le plan professionnel, cette expérience, vient compléter la liste des avantages de mon contrat de travail (ex : temps partiel, forfait jour, autonomie…). »

Séverine M.

Témoignage positif d'une télétravailleuse pendant le confinement et à ce jour, Entreprise Transports et voyages

 » Celui qui joint l’utile à l’agréable recueille tous les suffrages.  » Horace